Contact Lanner

CONTACTER LANNER

Complete the form below for a quick response from a Lanner representative or call us on +44 1564 333 300 or +1 713 532 8008. If you require support, please visit my.lanner.com

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir une réponse rapide d'un représentant Lanner ou appelez-nous au +33 1 70 92 35 18. Si vous avez besoin d'assistance, merci de vous connecter sur my.lanner.com

By submitting your personal details you are confirming agreement with our website terms of use, privacy policy and consent to cookies being stored on your device. En nous transmettant vos données personnelles, vous confirmez votre accord avec les termes d’utilisation de notre site internet et notre politique de confidentialité, et vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.

Thank you for your enquiry.
A member of our team will be in touch as soon as possible.

  • By Ivor Langley
  • In Blog
  • Posted 06/02/2014

Le blogueur invité Ivor Langley de la Liverpool School of Tropical Medicine fait le point sur son travail en Tanzanie pour évaluer les nouvelles technologies de diagnostic de la tuberculose à l'aide de WITNESS

Cela fait maintenant plus de trois ans que j'ai commencé à travailler à la Liverpool School of Tropical Medicine au sein d'une équipe de recherche axée sur l'amélioration du diagnostic et du traitement de la tuberculose (TB) au sein des populations pauvres. Le programme de recherche fait partie d'une initiative de cinq ans dirigée par l'Union Internationale contre la Tuberculose et les Maladies Pulmonaires (l'Union) sous le nom de TREAT-TB et financée par l'USAID. Ma participation initiale au programme était basée sur l'utilisation de WITNESS pour évaluer l'impact des nouvelles technologies potentielles de diagnostic de la tuberculose en Tanzanie. L'environnement est difficile en Afrique où l'infrastructure, les données, les finances et les ressources disponibles sont limitées, ce qui signifie que les approches appliquées dans le monde développé doivent être adaptées à un contexte différent.

Le programme s'est développé avec le travail initial résultant de la mise en œuvre du modèle WITNESS à Dar es Salaam pour une utilisation par le personnel local dans l'évaluation de l'impact de la nouvelle technologie de diagnostic dans les établissements de soins particuliers de santé de district.

Nous étendons maintenant également les travaux pour modéliser le diagnostic de la tuberculose pharmacorésistante au Brésil et en Afrique du Sud. Dans une initiative distincte, suite à une collaboration avec l'Université de Lancaster, on espère que la simulation de processus prédictive avec WITNESS pourra bientôt être appliquée pour aider à la prise de décisions politiques pour les services de transfusion sanguine au Ghana, ouvrant ainsi une autre voie de recherche.

Cela continue d'être un programme de recherche passionnant avec le potentiel de soutenir des améliorations significatives des soins de santé en Afrique et dans les pays en développement. WITNESS joue un rôle essentiel en aidant à modéliser des processus qui maximisent les résultats durables pour les patients, soutenus par des outils d'aide à la décision rationnels et complets.

Ivor Langley

Liverpool School of Tropical Medicine


Loading blog comments..

Post a Comment

Thank you, your comment is awating approval
Submit

Latest News

Categories